Cholestérol: quels aliments à éviter?

bacon and eggs

Vous avez des problèmes de cholestérol et vous ne savez pas comment y remédier?

Voici quelques conseils pour faire baisser votre taux de cholestérol?

Vous avez constaté une augmentation de votre cholestérol lors d’un examen sanguin et on vous a conseillé de surveiller votre alimentation ? Le régime est la première chose à adopter.

Il est important de diminuer l’apport de graisses saturés : beurre, lait entier, lait concentré, crème fraîche. Mais aussi les viandes les plus grasses comme le mouton, l’agneau, le porc ; la charcuterie; les abats.
Les huiles végétales riches en acide gras saturés comme l’huile de palme et l’huile d’arachide sont à proscrire. Il va de soi qu’il faut limiter les fritures et les chips.
Les oeufs sont riche en cholestérol, notamment le jaune d’oeuf, on limite donc l’apport à 4 oeufs par semaine.
Le fromage est limiter à deux fois par semaine.
Les viennoiseries, les pâtisseries, les biscuits, le chocolat, les glaces sont à éviter.

L’augmentation du cholestérol n’est pas une chose grave en soi, il suffit de faire attention à son alimentation et tout rentre dans l’ordre rapidement. Ce sont des habitudes alimentaires à intégrer dans son mode de vie comme dans tout régime alimentaire. Il est primordial d’adopter une alimentation équilibrée en privilégiant les fruits et les légumes qui apportent des fibres et permettent de diminuer le taux de cholestérol.

« Que ton alimentation soit ton seul remède  » 

About Charlene Garcin

Diététicienne Nutritionniste et coach sportif à domicile sur la région de Marseille. Charlene Coaching

6 thoughts on “Cholestérol: quels aliments à éviter?

  1. Il faut avant tout avoir une hygiène de vie saine (alimentation équilibrée, pratique d’une activité physique, éviter de fumer et de consommer de l’alcool…), mais sur les graisses, je ne suis pas vraiment du même avis que vous. Il est important de varier les lipides que nous consommons comme les graisses saturées. Ce qui pose plus problème c’est l’excès mais cela vaut pour toute consommation d’aliments. Ensuite de récentes études ont mis en lumière l’innocuité des graisses saturées contenues dans l’huile de palme. Voilà pour preuve : http://www.foodfactsindex.com/evenements/symposium-huile-de-palme-et-sante-bruxelles-juin-2014/

    1. Merci pour ce commentaire Laura. Le lien est très intéressant.
      Charlène parle bien de « diminuer », pas de bannir, elle va donc dans le même sens que toi, limiter les excès. Un article à venir sur les lipides devrai te plaire à coup sur 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *