La respiration en course à pieds

debuter-en-course-a-pied5

Comment respirer en courant

La question du « comment respirer pendant la course à pieds » est souvent posé et reposé. On entend beaucoup de chose, « inspirer par le nez et expirer par la bouche », « inspirer en trois fois et expirer en trois fois »…

Une solution qui semble faire l’unanimité est de laisser l’air entrer par votre bouche et votre nez en même temps lors de la course. Les muscles ont besoin d’oxygène pour fonctionner et le nez ne peut pas fournir l’air nécessaire.

La respiration doit être un maximum ventral, car la respiration avec la poitrine n’est pas assez profonde. La respiration profonde avec le ventre permet de prendre un maximum d’air, cela aide également à prévenir les crampes.

Il faut expirer un maximum avec la bouche, pour vider le dioxyde de carbone du corps et aider à inspirer plus profondément.

Voici  les quelques autres trucs que l’on trouve couramment sur ce sujet :

  • Essayer de faire trois pas pour chaque inspiration, et deux pas pour chaque expiration.
  • Pour le débutant, essayez de courir à un rythme facile de respirer. Faites le « test de parole » pour voir si vous êtes au bon rythme. Vous devriez être capable de faire des phrases complètes, sans manquer d’air.
  • Si vous ressentez de l’essoufflement, essayez de courir plus vite pendant une minute. Lorsque vous reviendrez au rythme auquel vous étiez essoufflé, vous ne le serez plus…
  • Ralentissez ou marchez si vous manquez réellement d’air. Si vous relaxez et ralentissez le rythme, les problèmes de respiration se règlent par eux-mêmes. N’y pensez pas trop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *