Le rapport hauteur/tour de taille, ou la mort de l’IMC

Minceur-notre-tour-de-taille-devrait-faire-la-moitie-de-notre-hauteur

Une nouvelle étude révèle que le rapport hauteur/tour de taille est un indicateur beaucoup plus performant que l’indice de masse corporelle (IMC).  Cet indice tient compte des différences de hauteurs, et s’adapte donc facilement à tous les pays et au deux sexes.

Selon une nouvelle étude des chercheurs de l’Université de la City de Londres, la clé pour vivre plus longtemps serait d’avoir un tour de taille qui ne dépasse pas la moitié de notre hauteur, en centimètres. Une formule qui, selon les chercheurs s’applique aussi bien aux femmes qu’aux hommes, quels que soit leur âge ou leur origine ethnique. Ainsi, un homme ou une femme qui mesure 170cm, ne doit pas dépasser 85 cm de tour de taille. Pour 180 cm, le tour de taille ne doit pas être supérieur à 90 cm, etc.

Comment mesurer son tour de taille

Les chercheurs londoniens expliquent également quelle est la marche à suivre pour mesurer parfaitement son tour de taille : il faut placer votre mètre-ruban entre la dernière côte et l’os de la hanche et vous assurer que vous ne respirez pas. Et ne trichez pas en serrant la mètre-ruban !

Si le résultat répond à la formule des chercheurs londoniens, vous avez une espérance de vie « normale », c’est-à-dire 85 ans pour les femmes et 78,7 ans pour les hommes.

En revanche, pour chaque centimètre de tour de taille en plus, vous perdez quelques mois d’espérance de vie. « Si votre tour de taille fait 60% de votre hauteur, vous perdez 1,7 année d’espérance de vie » expliquent les scientifiques.

256px Obesity waist circumference.svg Taille Moins de la moitié de hauteur vous aide à vivre plus longtemps

Un indicateur plus fiable que l’IMC

Pour faire leurs calculs, les chercheurs de l’université londonienne ont étudié les dossiers médicaux de plus de 300 000 adultes, couvrant une période de 20 ans. « Le tour de taille est important car il indique la quantité de graisse abdominale qui est liée à un taux élevé de cholestérol, au diabète et aux maladies cardiovasculaires » explique le Dr Margaret Ashwell, principal auteur de l’étude.

Elle estime également que ce rapport tour de taille-hauteur est un indicateur beaucoup plus fiable des problèmes de santé et d’obésité que l’indice de masse corporelle (IMC) pourtant largement utilisé par les médecins.

Ashwell conclut:

“Garder votre tour de taille à moins de la moitié de votre hauteur peut aider à augmenter l’espérance de vie pour chaque personne dans le monde »

 

2 thoughts on “Le rapport hauteur/tour de taille, ou la mort de l’IMC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *