Le sport jusqu’à l’orgasme!

coregasme


Une étude menée par des chercheurs de l’Université d’Indiana et publiée dans « Sexual and Relationship Therapy », revue de la British Association for Sexual and Relationship Therapy, montrerai que certains exercices physiques pourrait conduire les femmes à l’orgasme.

 

Qu’est-ce que le COREGASME?

Les Américains ont donné à ce type de jouissance le doux nom de «coregasme», amusante contraction de  «core», «muscles» en anglais, et orgasme.

Selon l’équipe de recherche, le coregasme est comparable au plaisir sexuel ressenti lors d’un orgasme. Mais celui-ci est déclenché par la solicitation des muscles abdominaux notamment lorsqu’une femme grimpe à la corde, fait du vélo, du yoga ou même de la randonnée.

 

La combinaison de contractions musculaires, des abdominaux profonds d’une part, des cuisses d’une autre part, viendrai donc stimuler les branches internes du clitoris.

On peut parfaitement voir sur les modélisations 3D ci-dessous à quel point le clitoris (en jaune) est étendu intérieurement dans la zone basse du ventre, et on comprend tout de suite mieux comment il peut être stimulé par certain mouvement du bas du corps.

 

clitoris-de-cote
Modèle 3D – Clitoris de coté
modélisation clitoris
Modèle 3D – Clitoris de face

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Women’s Health propose justement une routine spécial coregasme, censé renforcer la sangle abdominale, et le plancher pelvien, et accessoirement vous faire grimper au rideau!!

Coregasme Workout

 

L’exercice 1 et 2 pouvant se réaliser avec un equalizer (à condition de ne pas faire le « C » de l’exercice 1 bien entendu…) au lieu de se suspendre.

 

L’explication des spécialistes:

Victoria Zdrok (Sexologue et auteur de The Anatomy of pleasure) explique que lorsque ces femmes font de l’exercice, « la libération conjointe d’endorphines et de dopamine, qui sont nécessaires à l’orgasme, combinée à la tension dans les jambes et les abdominaux, stimulent suffisamment le clitoris pour provoquer un orgasme ».

De son coté le docteur Joy Davidson (auteur de Fearless Sex) ajoute que « Les femmes qui expérimentent des coregasmes doivent avoir un plancher pelvien extrêmement musclé » et que « En réalisant des exercices ciblant leurs muscles profonds (core) des jambes et du bassin, elles stimulent également les muscles du plancher pelvien provoquant alors un orgasme ».

 

Ressource: 

« Ce sont les conclusions d’une étude en ligne menée sur 370 femmes, 124 femmes qui ont déclaré éprouver des orgasmes induits par l’exercice (EIO) et 246 du plaisir sexuel induit par l’exercice (EISP). Les participantes étaient âgées de 18 à 63 ans, la plupart vivaient en couple et 69% se sont identifiées comme hétérosexuelles. Si l’étude n’a pas déterminé la fréquence de ce plaisir induit par l’exercice physique, les auteurs précisent qu’il ne leur a fallu que 5 semaines pour recruter les 370 femmes qui avaient vécu cette expérience et suggèrent donc que le phénomène n’est pas rare. L’étude conclut que:
·         Environ 40% des femmes qui ont expérimenté un EIO et EISP l’ont vécu à plus de 10 reprises,
·         la plupart des femmes ayant eu un EIO se sont déclarées conscientes de ce qui se passait, 20% incapables de contrôler cette expérience,
·         Des types divers d’exercice physique ont été associés à EIO et EISP.
·         Dans le groupe EIO, 51,4% des femmes déclarent avoir eu un orgasme en faisant des exercices abdominaux, 26,5 % en soulevant un poids, 20% du yoga, 15,8% du vélo, 13,2% du jogging, 9,6% de la marche de randonnée. »

 

Pour les hommes… c’est pas la peine d’essayer ! … Pour le coup, nous ne sommes pas équipé!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *