L’importance de la respiration

respiration-consciente

Un diaphragme court et contracté induit une gêne respiratoire. Cela diminue les performances et accentue la fatigue.

Mais combien d’entre nous l’exerce vraiment ?

« Je n’ai pas le temps de le faire »
« Je suis crevé, on verra ça plus tard »
« Je dois m’étirer avant, c’est plus important pour éviter les courbatures demain »

Autant de fausses idées que d’excuses pour s’en débarrasser. Pourtant, l’exercice du diaphragme nous aide à récupérer plus vite. Il détend les muscles et l’esprit.

En le pratiquant, vous gagnerez à faire les exercices d’assouplissement sans souffrir. Vous serez zen. Détendu. Vous pouvez prendre un réel plaisir à vous assouplir.

Ce petit détail m’a permis de faire le grand écart latéral en 2 mois, alors que j’étais raide comme le tronc d’un sequoia avant de commencer.

Une technique de récupération décuplée

bienfaits yoga respirationL’exercice du diaphragme n’est rien d’autre qu’une technique de relaxation. Elle permet de se détendre n’importe où, et n’importe quand. En quelques instants.

Croyez-le ou non, les meilleurs athlètes trouvent le temps de pratiquer la respiration profonde. Avant, pendant et après leurs compétitions.

Ils n’ont pas besoin d’outil spécial ou d’environnement spécial. Et vous non plus.

Ce qui est intéressant est que, bien que respirer soit une fonction automatique, nous ne le faisons pas toujours comme il faut. Cela est particulièrement vrai dans des situations de compétition où l’anxiété et le stress conduisent à une respiration inefficace, avec des périodes de courtes respirations sans profondeur.

Les coaches sportifs insistent sur cette pratique

Les entraîneurs sportifs ont conscience qu’une telle inefficacité dans la respiration influence presque toujours les capacités de leurs athlètes à avoir de bons résultats. C’est pourquoi, ils mettent l’accent pour obtenir d’eux une respiration correcte avant de passer au développement moteur.

Les coaches des champions savent aussi que la respiration profonde aide leurs sportifs à rester concentrés et détendus pendant la durée des compétitions, car une telle respiration permet de diminuer l’anxiété et le stress. […]

Si une respiration peut affecter positivement ou négativement les performances d’un sportif, est-ce que cela peut aussi affecter vos propres performances ? Absolument, et voici comment :

Une respiration correcte propulse l’oxygène dans le flux sanguin et aide à renforcer les muscles, les nerfs et le cerveau qui sont les parties de votre corps dont vous dépendez le plus pour vos performances.

Vous ne réaliserez peut-être pas consciemment les changements qui prennent place dans votre corps, mais il est certain que vous les ressentirez.

Quand une quantité insuffisante d’oxygène pénètre dans le flux sanguin, le résultat est souvent un essoufflement.

Respirer profondément ne vous aidera pas seulement à vous relaxer, mais cela vous empêchera également de vous sentir fatigué. C’est une chose qui, à elle seule, vous aidera à améliorer vos performances.

Respirez profondément en 5 étapes

La respiration profonde est plus efficace lorsqu’elle est faite par le nez.

1.Commencez par vous assurer que vos 2 narines sont propres et débouchées. C’est le bon moment pour vous moucher, si besoin.

2. Ensuite Expirez. Videz tout l’air contenu dans vos poumons.

3. Avec la bouche fermée, commencez à inhaler lentement et sans forcer par le nez. Pour vous aider, imaginez-vous en train de remplir d’air vos poumons en commençant par le bas.

4. Maintenant, continuez à puiser l’air par le nez. Une fois que vous avez atteint une inspiration maximale, retenez votre souffle pendant 1 seconde ou 2.

5. Enfin, commencez à expirer, lentement et calmement, jusqu’à ce que vos poumons soient vides. Tirer sur la ceinture abdominale permet de s’assurer que les poumons sont vides de tout l’air qu’ils contenaient.

Répétez ensuite ces étapes autant de fois que nécessaire et aussi souvent que vous en ressentez le besoin.

Durant les premières tentatives de respiration profonde, il n’est pas rare de ressentir des étourdissements. Mais il ne faut surtout pas s’inquiéter.

Cette sensation indique simplement que vous fournissez trop d’oxygène à votre sang. Si cela arrive, arrêtez de respirer profondément et reprenez une respiration normale.

En même temps que les inspirations et expirations profondes, il est important de faire un effort conscient pour relaxer aussi bien l’esprit que les muscles.

C’est une étape qui est en réalité assez difficile pour la plupart d’entre nous.

Pour que cela soit plus facile, essayez de vous concentrer uniquement sur les tâches d’inspiration et d’expiration.

Si la capacité à vous relaxer vous échappe toujours, essayez de fermer les yeux et/ou de vous entourer d’une musique calme, et voyez si cela vous aide.

Finalement, l’entrainement du diaphragme n’est plus un exercice inutile. C’est devenu un moyen de récupérer plus rapidement. Pensez à le mettre en pratique.

One thought on “L’importance de la respiration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *