Mia Khalifa, condamnée dans son pays

Mia Khalifa


La Libanaise Mia Khalifa qui vit aux États-Unis vient d’être élue star numéro 1 du site pornographique américain Porn Hub. Une distinction qui passe très mal dans son pays d’origine.

mia khalifa
Mia Khalifa

Âgée de 21 ans, Mia Khalifa déclare sur son compte Instagram être née et avoir grandi au Liban. Elle vit aujourd’hui à Miami où elle exerce le métier d’actrice porno. Elle se présente comme une « star du porno, mère de deux chiens ». Le 28 décembre dernier, elle a été élue star du porno la plus populaire de Porn Hub, succédant ainsi à Lisa Ann. Problème : cette consécration déchaîne les passions au Liban, pays réputé pour son libéralisme peu fréquent dans le monde arabe mais aussi très conservateur.

« Indigne » pour certains…

« Mia Khalifa est la première Libanaise qui se vante publiquement d’exercer une telle profession », affirme la chaîne locale al-Jadeed. Sur les réseaux sociaux, on trouve de nombreuses critiques acerbes. « Tu es indigne. Tu es seulement un instrument du sexe », s’emporte une internaute sur Facebook. « Tu ne représentes pas le Liban ! », s’insurge une autre sur Twitter, où Mia Khalifa a plus de 77 000 abonnés. « Mia Khalifa n’a fait de mal à personne, elle est libre de disposer de son corps », peut-on également lire sur le blog libanais Philaz. « Mais nous sommes tout aussi libres de dire que ce qu’elle fait n’est pas du ‘libéralisme’ mais une atteinte à la liberté » poursuit-il.

… « audacieuse » pour d’autres

D’autres internautes saluent au contraire son courage et défendent « sa liberté ». « Nous ne pouvons que saluer Mia Khalifa pour son audace », affirme Nada, une utilisatrice de Twitter. Un Libanais a également fait un jeu de mots sur Twitter avec le nom de la jeune femme, Khalifa, qui signifie calife en arabe. « Qui préférez-vous comme calife ? Mia ou Al-Baghdadi ? Moi je préfère Mia Khalifa ! » a-t-il déclaré en faisant allusion à Abou Bakr al-Baghdadi, le calife actuel de l’État islamique au Liban.

 

 

 

source: http://www.ladepeche.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *