NoPainNoGain, où est la limite?

nopain

Nous savons tous que l’obtention de résultats passe par des phases de douleur. Mais quand faut-il s’acharner et quand est-il temps d’arrêter? C’est Eric Chen, entraîneur de course à pied et spécialiste de la prévention des blessures au Sports Club / LA, qui donne une piste.

« Si c’est la première fois que vous ressentez une douleur dans une certaine zone, terminez votre séance d’entraînement normalement, puis glacez cette zone quand vous arrivez à la maison « , conseille-t-il. « Ensuite, si elle se reproduit une deuxième voir une troisième fois, consultez un professionnel de santé. »

Pourquoi doit-on parfois aller au-delà de la douleur et ne pas écouter ce signal de notre corps?

Parce que l’entraînement ce n’est pas seulement ce que le corps peut faire, mais aussi comment on est préparé mentalement pour faire face aux problèmes qui peuvent entraver les performances. « Si vous débutez, les douleurs sont normales. Avec un sport tel que la course d’endurance, vous allez ressentir de la douleur, des raideurs et de la fatigue», explique Eric. « Mais cette douleur n’est pas persistante et si elle ne vous a jamais dérangé avant, vous pouvez probablement passer outre et finir. » Savoir comment réagir lorsque vous rencontrez une douleur pendant votre entraînement vous aidera à vous améliorez et devenir un sportif plus performant.

Toutes les douleurs ne doivent cependant pas être traitées de la même manière. Eric est prompt à souligner que certaines douleurs sont toujours un signal pour couper court à votre séance d’entraînement. « Une sensation de brûlure vive dans n’importe quel groupe musculaire signifie automatiquement arrêter là et mise au repos, » prévient-il. Il dit aussi qu’on ne doit normalement pas ressentir de douleur aiguë au cours d’une séance d’entraînement, cela pourrait signaler un nerf pincé, interrompez alors votre entraînement dans ce cas aussi.

Toute la subtilité de ces conseils réside dans le seuil de tolérance à la douleur propre à chacun. J’ajouterai donc ma touche au propos de Eric Chen. Le sportif débutant doit toujours rester à l’écoute des signaux de son corps (les courbatures ne sont pas un signal, mais une conséquence!!). Une douleur articulaire, ou aiguë, pendant l’exécution d’un mouvement doit être prise en considération, surtout si elle est reproductible, il est donc opportun d’aller consulter un médecin, au moins pour comprendre la source de cette douleur. Le sportif confirmé, de son coté, connait généralement son corps et son entraînement. Il est plus à même de savoir si une douleur est « normale » (dans le cadre de son entraînement) ou pas. Il s’en référera donc au conseil d’Eric Chen.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *