Tous les régimes se valent…

choisir son régime

Une étude prouverai qu’il n’y a finalement que peu de différences de résultats entre les régimes. Parmis des régimes tel que Jenny Craig, Atkins, ou Weight Watchers le niveau d’efficacité serai similaire,  la clé étant de s’y tenir.
Les différences de perte de poids entre les régimes populaires sont minimes et le choix de la méthode à finalement peu d’importance pour ceux qui veulent perdre du poids, selon les chercheurs de la McMaster University d’Ontario.

Cependant, un régime avec un vrai suivi diététique et comportemental combiné à de l’exercice physique améliorerai la perte de poids ( environ 5kg de moins sur la balance par rapport au régime seul).

 

Bradley Johnston , professeur adjoint au Département d'épidémiologie clinique et de biostatistique, est l'auteur principal de l'étude.
Bradley Johnston , professeur adjoint au Département d’épidémiologie clinique et de biostatistique, est l’auteur principal de l’étude.

« Nous voulions être le premier à comparer, de façon factuelle, tous les essais randomisés existants de régimes de marque pour déterminer leur efficacité en ce qui concerne la perte de poids», explique Bradley Johnston , principal auteur de l’étude, professeur adjoint d’épidémiologie clinique de la Michael G. DeGroote School of medecine  à l’Université McMaster, et épidémiologiste clinique et scientifique à l’Hospital for Sick Children (SickKids) .

Publié la semaine dernière par le Journal de l’American Medical Association (JAMA) , l’étude est une méta-analyse de 48 essais cliniques randomisés de régimes de marque, portant sur plus de 7200 adultes en surpoids et obèses de 46ans en moyenne. L’équipe de recherche a évalué la perte de poids à 6 et 12 mois.

« L’étude a été nécessaire », ajoute Geoff Boule , professeur agrégé et spécialiste de l’obésité à la Faculté de médecine d’Alberta qui a participé à l’étude. « Compte tenu de la popularité de ces régimes dans le monde entier, il y a eu un réel manque de recherche visant à examiner leurs avantages relatifs. Mais dans l’ensemble, les différences entre ces régimes sur ​​la perte de poids sont relativement faible. »

Johnston note que les résultats sont notables entre les personnes qui ont suivi les régimes à court terme, et qui ont adhéré au régime sur plus d’un an. Les recherches futures pourraient se concentrer sur l’efficacité à long terme, ainsi que sur les résultats liés à la santé globale.

A six mois de suivi, les personnes suivant des régimes faibles en glucides ont perdu 8,5kg de plus que ceux qui ne suivait pas de régime, tandis que celles sur les régimes à faible teneur en matières grasses perdu 7,5kg de plus que celle sur aucun régime. 

Après 12 mois environ et il n’y avait plus de différence entre faible en glucides et les régimes à faible teneur en matières grasses.

Le suivi professionnel d’un diététicien ou d’un nutritionniste dans le régime affiche une différence significative de 3kg perdu en plus au bout de 6 mois, tandis que la pratique d’une activité physique aidait encore de 2kg lors du bilan à 12 mois.

 

Les régimes inclus dans les études en question étaient Atkins, Weight Watchers, Zone, Jenny Craig, LEARN, Nutrisystem, Ornish, Volumetrics, Rosemary Conley, Slimming World et South Beach.

 

Référence:

Comparison of Weight Loss Among Named Diet Programs in Overweight and Obese Adults, a Meta-analysis – Bradley C. Johnston, Steve Kanters, Kristofer Bandayrel, Ping Wu & all

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *